Freelancers : métier d’avenir

mars 1, 2018

admin

Pas de commentaire

En France, le nombre de travailleurs indépendants augmente à un rythme soutenu. Les nouvelles technologies offrent aux jeunes diplômés et aux professionnels expérimentés la possibilité de quitter leur statut de salarié et se mettre à leur propre compte, tout en gagnant convenablement leur vie. Considéré comme un véritable métier d’avenir, le statut freelance apporte son lot d’avantages.

Une meilleure flexibilité

Pour réussir en tant que travailleur indépendant, il est nécessaire de mettre en place une excellente organisation et se fixer des objectifs précis.

Si aux premiers abords, le métier de freelance est soumis à de nombreuses contraintes, il n’en est rien. En mettant en place les éléments nécessaires à sa réussite (autodiscipline, etc.), un freelancer peut se développer rapidement tout en bénéficiant d’une excellente flexibilité.

Il peut choisir ses clients, ses missions et procéder à des changements, en fonction de ses buts et de sa disponibilité. D’autre part, il peut découvrir de nombreuses entreprises sans intégrer leur effectif et engranger efficacement de l’expérience.

La possibilité de vaquer à d’autres occupations

Grâce à la liberté offerte par le métier, ceux qui choisissent de devenir freelance sont de plus en plus nombreux. Outre la possibilité de choisir ses clients, le travailleur indépendant peut gérer son agenda comme il le souhaite et organiser son temps afin de pouvoir se consacrer à sa famille ou à ses loisirs.

Il n’est pas soumis à un programme élaboré par un employeur et peut donc choisir la période la plus propice à la prise de congé ou celle à laquelle il souhaite poursuivre des formations pour optimiser ses compétences.

À l’instar des congés et des formations, le freelancer peut choisir ses horaires de travail en fonction de ses besoins.

Des revenus relativement élevés

Être freelance, c’est être libre tout en bénéficiant de revenus plus élevés que les salariés classiques, à condition d’être productif et de posséder une excellente capacité de gestion des ressources.

Le statut fiscal d’un travailleur indépendant est plus souple que celui d’un employé et permet donc de percevoir une rémunération plus conséquente.

Dans certains pays tels que l’Allemagne et l’Angleterre, les freelancers bénéficient d’une fiscalité plus avantageuse que celle imposée en France. Dans certains cas, ils peuvent défiscaliser leurs frais de voyage et ceux liés aux séjours.

Il faut noter que dans l’Hexagone, un freelancer peut facturer et récupérer la TVA sur ses achats. La récupération peut s’effectuer sur l’acquisition de matériels (appareil photo, etc.) mais également sur le loyer, l’abonnement internet et les autres dépenses telles que l’électricité.

Quelques inconvénients du métier de freelance

En tant qu’indépendant, un freelancer ne bénéficie pas d’indemnités de chômage. En d’autres termes, il ne perçoit aucune aide dans le cas où il ne trouve aucune mission et doit ainsi réaliser d’importantes économies pour éviter les éventuels problèmes financiers entraînés par le manque de travail.

Par ailleurs, le travailleur indépendant doit s’acquitter de l’intégralité de ses frais de formation et ceux liés à ses déplacements, contrairement à un salarié. Dans la majorité des cas, le salarié classique peut bénéficier de formations internes pris en charge par son entreprise et réaliser des voyages professionnels, tous frais payés.

Pour finir, les clients procèdent généralement au paiement d’une mission durant le mois suivant la fin du contrat. En cas de problèmes, les délais de paiement peuvent atteindre 3 à 6 mois.

Comments are closed.

© 2018 Sphere formation . créé par e-visibilité - Mention legales Sphere formation