Sélectionner une page

De nombreuses personnes souhaitent devenir formateur. Cependant, malgré qu’elles aient les compétences nécessaires pour se lancer dans ce métier, certaines éprouvent des difficultés à réaliser leur projet professionnel en raison de craintes, parfois rationnelles, liées à l’échec. Pourtant, cette activité offre un grand nombre d’avantages non négligeables ainsi que des opportunités de s’épanouir aussi bien sur le plan personnel que professionnel. Voici les 5 raisons de devenir un formateur en formation.

Apprendre et transmettre

Contrairement aux idées reçues, le formateur apprend en continue bien qu’il soit à la pointe de son domaine d’activité. Grand féru d’apprentissage, ce professionnel effectue des recherches permanentes et fait de nombreuses découvertes tout au long de sa carrière.

Outre l’apprentissage, ce métier permet de développer une véritable passion pour le partage. La transmission de compétences et de connaissances est un acte généreux qui peut participer à l’épanouissement personnel du formateur et l’inciter à se surpasser continuellement.

Les professionnels évoluant dans ce domaine éprouvent généralement une grande satisfaction en aidant des adultes à progresser et à atteindre leurs objectifs : accession à un emploi ou à un poste à plus haute responsabilité, etc.

Accéder à un titre valorisant

Etre formateur c’est communiquer ses connaissances, contribuer à la réussite d’autres personnes, mais également accéder à un titre très valorisant qui peut se révéler d’une grande utilité pour ceux qui prévoient d’évoluer rapidement au sein d’une entreprise.

Le formateur-consultant est un professionnel de niveau II (équivalent bac +3/4), il peut aisément accéder à des postes à haute responsabilité dans une structure.

Il est à noter toutefois que la certification est nécessaire pour mettre en lumière son professionnalisme et la qualité de ses interventions.

La satisfaction d’être son propre patron

Si certains formateurs poursuivent des objectifs liés à une évolution de leur poste au sein d’une entreprise, d’autres souhaitent devenir indépendants.

La profession de formateur permet de bénéficier d’un statut d’entrepreneur et de se dégager de celui de salarié. Un professionnel intervenant dans le domaine de la formation d’adultes peut donc créer sa propre structure et participer à son développement en faisant connaître ses qualités et en mettant sa propre stratégie en œuvre pour atteindre et transformer ses prospects en clients.

Des revenus intéressants

Que ce soit en tant qu’entrepreneur ou en tant que salarié, un formateur peut accéder à des revenus plus ou moins importants, en quelques années. Près de 60% des professionnels évoluant dans ce domaine parviennent à gagner plus de 30 000 € par an et cela, dès leur deuxième année. Pour garantir une rémunération correcte, il est parfois conseillé de réaliser une étude de marché. En effet, les revenus peuvent être relativement différents d’un domaine d’activité à un autre.

Un métier facilement accessible

Avant de devenir formateur, il est tout indispensable de se former. Si cette partie du projet semble se présenter comme une contrainte chez de nombreux aspirants, il faut savoir que les formations sont assez rapides et qu’elles offrent la possibilité de se lancer dans ses activités, dans les plus brefs délais. Après un passage par la case pratique en entreprise (stages, etc.) et devant le jury final, les futurs formateurs parviennent généralement à trouver un poste dans une structure en quelques mois, voire en quelques jours.

En 2016, l’étude Besoin de Main d’Œuvre de Pôle Emploi a permis de recenser près de 12 000 projets d’embauche de formateurs.

Enregistrer

Pin It on Pinterest

Share This

Share This

Share this post with your friends!

Share This

Share this post with your friends!